Documents joints

Publié : 1er août 2010
Format PDF Enregistrer au format PDF

Denise HOLSTEIN

Denise Holstein est née à Rouen, le 6 février 1927, dans un milieu aisé et cultivé. Son père Bernard Holstein, ancien combattant des deux guerres et officier de réserve, est chirurgien-dentiste dans le centre ville, au 79 rue Jeanne d’Arc ; sa mère Juliette Holstein, qui a fait des études de physique chimie, s’occupe de l’éducation des enfants et de la maison. Ils sont « français de religion israélite », ne vont à la synagogue que pour les grandes fêtes. A la déclaration de guerre, les deux enfants Holstein sont scolarisés : Denise est élève au lycée Jeanne d’Arc et son frère Jean au lycée Corneille. A la débâcle, comme la plupart des Rouennais, ils partent et se réfugient à Avignon en famille mais en octobre 1940, ils rentrent à Rouen occupée par les Allemands depuis le 9 juin.

Denise et ses parents sont arrêtés, parce que juifs, dans la rafle du 15 au 16 janvier 1943 et internés à Drancy. Bernard et Juliette Holstein sont déportés par le convoi n° 62 du 20 novembre 1943 à Auschwitz où ils sont assassinés à leur arrivée ; Denise, déportée avec les enfants de Louveciennes par le convoi n° 77 du 31 juillet 1944 à Auschwitz-Birkenau, puis évacuée à Bergen-Belsen, a survécu.

LE TÉMOIGNAGE :
HOLSTEIN Denise, Je ne vous oublierai jamais, mes enfants d’Auschwitz, Paris, Editions 1, 1995, 142 p.
II est rédigé surtout pour les jeunes en 1994, à partir d’un récit de sa déportation écrit à son retour, et publié en janvier 1995 chez Hachette Éditions 1, puis chez Calmann-Lévy qui l’édite encore aujourd’hui.

Une biographie : http://www.aaatheatre.net/Telechargements/Denise%20Holstein.pdf
(fichier joint)

Une fiche de lecture par Françoise Bottois, professeure d’histoire :
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article118
(fichier joint)